[Tourisme] A la découverte de la presqu’île de crozon (29)

 

Bonjour !

Comme annoncé sur mon profil facebook, me revoilà sur le blog, pour reprendre du service, après quelques mois passés à travailler sur la publication d’un livre : du coup, j’en ai négligé le blog et le mag, mais cette fois-ci, je suis plus que jamais disponible à 100 % pour Belle, heureuse et en pleine Santé. Je vous parlerai d’ailleurs, d’ici quelques semaines, de mon grand projet pour 2014-2015 !

Mais pour l’heure, je voulais faire un petit billet sur mon escapade bretonne du début du mois : la magnifique presqu’île de Crozon ! A l’époque où je naviguais, j’ai beaucoup fait les côtes bretonnes, et je connaissais donc la région, mais uniquement depuis la mer. De Camaret, je ne connaissais que le port. Des Tas de pois, je ne connaissais que la vue au ras de l’eau… Bref, il était temps d’aller visiter ce petit coin de Bretagne où je n’avais pas jamais été.

Nous avons donc choisi la première semaine de juillet (avant le début des vacances scolaires), pour réserver un mobilhome pour quelques jours, au camping de Trez rouz, à quelques dizaines de mètres de la plage, sur la commune de Roscanvel, tout près de camaret (voir le rond rose sur la carte ci-dessus)

Si le temps a été maussade le temps que l’on fasse la route, il a été absolument splendide pendant tout notre séjour. Nous avons d’ailleurs TOUJOURS eu beau temps en Bretagne 😉

Nous n’étions là que pour quelques jours et il n’y avait donc pas de temps à perdre. Mardi, à peine arrivés, nous avons donc visité le Fret et Camaret.

Le Fret est un tout petit port avec vue imprenable sur la rade de Brest.

Camaret est située à l’extrême ouest de la presqu’île. En se rendant au Port de plaisance, impossible de manquer la tour Vauban, gardienne des côtes de l’Armorique. La tour Vauban est une tour défensive, partie de tout un complexe stratégique destiné à défendre la rade de Brest.

Le soir, pour le début de nos vacances, le ciel se découvre et nous permet d’assister à un beau coucher de soleil, sur la plage de Trez Rouz.

Le lendemain, nous commençons notre journée par un petit tour sur le marché de Crozon, qui a lieu tous les matins avec des producteurs locaux.

Plage de Morgat :

Puis, avant de rentrer déjeuner, nous repartons vers le nord-ouest de la presqu’île pour faire le tour de la pointe des espagnols, un des hauts lieux du tourisme de la presqu’île. D’un promontoire au sommet d’une falaise de plus de 60 mètres, on peut en effet y découvrir le goulet de Brest et la pointe d’Armorique :

I

image029

Quelques jours plus tard, nous sommes retournés vers la pointe des espagnols, pour y découvrir, cette fois-ci, le fort des capucins et la pointe des capucins :

image030

Les autres jours, nous avons également visité la pointe de Pen Hir et la pointe de Dinan, ainsi que la grotte de l’Autel et la crique de l’île vierge, lors d’une petite promenade en mer.

Bref, pas de doute, la presqu’île de Crozon vaut le détour, et il faudrait y passer plus que quelques jours pour vraiment l’explorer. Une bonne raison d’y retourner un jour 😉

2 pensées sur “[Tourisme] A la découverte de la presqu’île de crozon (29)

  • 23 juillet 2014 à 17 h 20 min
    Permalink

    Que c’est beau !!!!!
    Je connais très mal la Bretagne mais tes photos me donnent vraiment envie d’y aller pour de prochaines vacances !

    Répondre
    • 24 juillet 2014 à 10 h 04 min
      Permalink

      Oui c’est vraiment très sympa !
      Grosse présence militaire, qui surprend au début (survol d’hélico au-dessus du camping la première nuit, tits de mitrailleuse tous les jours vers 15h lol )
      Mais en fait, ça se comprend, déjà c’est un endroit stratégique avec l’entrée dans le goulet de Brest, mais il y a aussi l’île longue qui sert de base sous-marine à l’armée.

      Enfin bref, au-delà de ça, c’est vraiment vraiment à voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *