La Myasthénie

Je suis atteinte de myasthénie depuis août 2011. Disons, en tous cas, que c’est à cette date qu’on me l’a diagnostiquée alors que j’étais en pleine crise, provoquée par la prise d’un médicament (appartenant à la classe des benzodiazépines, justement très dangereux pour une personne myasthénique), mais si j’y réfléchis, la fatigue s’était déjà installée depuis quelques années.

La myasthénie (encore appelée myasthenia gravis, myasthénie acquise, myasthénie auto-immune) est une maladie neuromusculaire de nature auto-immune. Elle affecte la jonction nerf-muscle.

myasthenie

C’est une maladie rare qui touche 1 personne sur 500 000. Il y aurait, en France, environ 4 à 5 000 malades.

La myasthénie se caractérise par une faiblesse musculaire, la transmission de l’influx entre le nerf et le muscle se faisant mal. Ce sont tous les muscles volontaires qui peuvent être touchés, y compris ceux pour parler, pour voir, pour manger, pour respirer.

 

VIVRE AVEC LA MYASTHENIE : RETROUVEZ TOUS LES ARTICLES SUR LE SUJET

myasthenie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *