Entretien avec Jacques Chapoutot, analyste en design humain

En septembre et novembre 2015, j’ai testé le Design Humain et, depuis ce moment, je meurs littéralement d’envie de partager cet outil avec vous. Mais je voulais d’abord laisser passer un peu de temps, afin que mon témoignage « à froid » soit plus intéressant et que je puisse vous faire part des effets qu’ont pu avoir ces analyses, dans ma vie. Il fallait que, moi-même, je digère, j’intègre, j’applique toutes ces informations. Aujourd’hui, je vous propose de rencontrer virtuellement Jacques Chapoutot, analyste et formateur en design humain, créateur du site designhumain.eu, qui a bien voulu répondre à quelques questions pour vous éclairer sur ce qu’est le design humain… A suivre très vite : le bilan de mon expérience personnelle avec le Design Humain…

Jacques Chapoutot - analyste et formateur en design humain http://designhumain.eu
Jacques Chapoutot

QU’EST-CE QUE LE DESIGN HUMAIN ?

C’est la science de la différenciation. Par l’utilisation de mots-clés précis, le design humain est un outil capable de décrire, d’une façon extrêmement exacte et pertinente, les mécanismes en jeu dans le champ énergétique d’une personne. Le design humain nous indique que chacun/chacune d’entre nous est absolument unique et génial. C’est aussi la science de la parole et de l’action justes, la façon de piloter correctement notre véhicule. Le design humain est vraiment un outil qui nous fait revenir à ce qui est correct pour SOI.

SUR VOTRE SITE, IL EST POSSIBLE DE GÉNÉRER GRATUITEMENT NOTRE PROPRE CARTE DE DESIGN HUMAIN, EN ENTRANT NOS DATE, HEURE EXACTE ET LIEU DE NAISSANCE… QUE REPRÉSENTE CE SCHÉMA CORPOREL AINSI OBTENU ?

Le schéma corporel est la représentation graphique de votre aura, de votre champ énergétique. Il montre la structure énergétique de votre véhicule.

AVONS-NOUS TOUS UN SCHÉMA CORPOREL DIFFÉRENT ?

Nous avons tous la même matrice, composée de 9 centres, 36 canaux et 64 portes.

Nous avons une matrice énergétique identique à tous les êtres humains, tout comme il existe une matrice commune à chaque espèce. Ainsi, l’humain dispose d’une matrice à 9 centres, et 36 canaux qui font les liens entre les centres et permettent à l’information de circuler (ou pas) d’un centre à l’autre. A l’intérieur de chaque centre, les chiffres représentent des portes. Un canal est composé de deux portes, chacune étant une énergie, un potentiel, un don, une ressource, une intelligence… qui sera activé ou non.

Nous avons donc tous une matrice identique mais nous avons tous un schéma corporel unique.  En effet, à ce véhicule, la Vie a assigné une mission spécifique et précise. C’est pour cette mission que la Vie configure votre schéma corporel. Sur les 64 potentiels que compte la matrice, 26 au maximum peuvent être activés. Cette configuration du schéma corporel se fait en deux temps : trois mois avant votre naissance et au moment de votre naissance. C’est lors de ces deux empreintes que toute la différenciation est réalisée énergétiquement, afin que vous puissiez accomplir la mission dévolue à votre véhicule, d’une façon précise, unique, géniale.
Mais pour cela, encore faut-il fonctionner correctement !

A QUOI CORRESPONDENT LES DIFFÉRENTS COULEURS ET NUMÉROS ? POURQUOI CERTAINES ZONES SONT-ELLES COLORÉES ET D’AUTRES SONT-ELLES BLANCHES ?

Les numéros correspondent à des portes, aux potentiels. Ils sont toujours placés au même endroit dans toutes les matrices humaines. Il y a 64 portes. 13 sont activées trois mois avant la naissance et 13 sont à nouveau activées au moment de votre naissance. Donc un maximum de 26 peuvent être activées et ce ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Ce sont ces potentiels activés qui déterminent la configuration de votre champ énergétique.

Exemple de schéma corporel
Exemple de schéma corporel

Les couleurs des différents centres (vert, rouge, marron, jaune…) n’a aucune valeur symbolique.
Les canaux, eux, apparaissent en blanc, en rouge, en noir, ou en rouge ET noir. Les traits rouges correspondent aux potentiels activés trois mois avant la naissance. Ce sont des énergies qui font partie intégrante de votre intelligence cellulaire. C’est la partie inconsciente car ce sont des potentiels qui sont tellement loin engrammés dans nos cellules, que l’on n’a pas conscience qu’ils agissent.
Au moment où l’empreinte est faite, 13 agents activateurs vont être placés dans le zodiaque, et font que certaines portes sont activées dans le schéma corporel.
En noir, il s’agit de l’empreinte réalisée au moment de votre naissance.
Quand les canaux sont en noir ET rouge, cela signifie qu’ils ont été activés deux fois : au moment de la naissance et trois mois avant.

Tout ce qui apparaît coloré constitue des potentiels stables, fiables. En quelque sorte, ce sont les parties qui émettent de votre aura : cette dernière émet une énergie au travers des centres, portes, canaux qui sont colorés.
Ce qui apparaît en blanc correspond à des zones qui sont conçues pour être sensibles, réactives. Ce sont des parties qui, par leur sensibilité, sont destinées à recevoir les énergies des autres et à les amplifier. Ce sont vos zones potentielles de vulnérabilité. Et lorsque vous ne suivez pas votre stratégie comportementale, de sensibles ces zones peuvent devenir fragiles, soumises aux conditionnements, aux pressions extérieures.

Ces zones en blanc sont dites ouvertes, contrairement aux parties colorées qui sont fixées. Ces zones ouvertes sont sensibles, adaptables. C’est là que vous avez un potentiel considérable d’apprentissage. Les parties blanches sont, en quelque sorte, nos salles de classe. Nous sommes venus pour apprendre et les zones auxquelles cela correspond dans la vie (émotions, ego, activité professionnelle etc.) sont les thématiques d’apprentissage et les potentiels de sagesse qui sont en vous. Mais là encore, pour cela, il est nécessaire de fonctionner correctement, c’est-à-dire d’utiliser votre véhicule de la façon dont il a été conçu. Si ce n’est pas le cas, si vous êtes toujours au mauvais endroit au mauvais moment, vous allez souffrir inutilement.

Le design humain va vous donner les clés pour vous permettre de faire en sorte que ces parties sensibles de votre être puissent fonctionner dans leur sensibilité, sans vous amener dans la fragilité.

COMMENT EST-IL POSSIBLE QUE CETTE CARTE DE DESIGN HUMAIN PUISSE NOUS AIDER A NOUS CONNAÎTRE DAVANTAGE ET A NOUS TRANSFORMER ?

L’esprit humain a besoin de comprendre. Tant qu’il ne comprend pas un mécanisme qui se passe à l’intérieur de son périmètre, il n’est pas tranquille, il ne peut pas lâcher prise. Comprendre, c’est prendre conscience de ce qu’il se passe en nous. Comprendre, c’est accepter. Accepter, c’est lâcher prise. Lâcher prise, c’est se donner de l’amour à soi-même.

Aimer est le résultat naturel du fait d’avoir compris. Quand on comprend quelque chose, cette chose cesse d’être un problème. On l’accepte.

Le design humain va nous aider en nous permettant de comprendre, dans des détails extrêmement précis, ce que nous sommes, ce que nous ne sommes pas et ce que nous n’avons pas besoin de devenir. Lorsque nous faisons notre analyse de design humain, inévitablement quelque chose en nous sait que c’est vrai ; les informations données résonnent en nous et ces choses-là, nous pouvons alors nous en détacher. C’est le chemin de transformation que propose le design humain : en prenant réellement conscience, en comprenant profondément ce que je suis, ce que je ne suis pas et ce que je n’ai pas besoin de devenir, je fais un pas considérable de retour à ma nature vraie.

QU’EST-CE QUE LA STRATÉGIE COMPORTEMENTALE ?

La stratégie comportementale est la loi naturelle de votre véhicule énergétique. Selon le design humain, il existe 4 types de véhicules, aussi différents les uns des autres que le sont une voiture, un avion, un train ou un bateau. Et il va de soi que nous ne pilotons pas un avion comme nous conduisons une voiture ou un bateau !

Il existe un mode opératoire, une loi naturelle, qui fait partie intégrante du véhicule dans lequel vous vous trouvez, en tant qu’âme, essence pure, en tant que passagère.
Cette loi est fondamentale, il est vital de la respecter. Ces véhicules sont hautement sophistiqués et il est facile, quand on n’a pas le manuel, de faire des erreurs en toute bonne foi. Or, c’est du respect de cette stratégie comportementale que dépend le soutien de la Vie. C’est la Vie qui a créé votre véhicule. Elle lui a donné une destinée. Elle a mis à l’intérieur, non seulement un mode opératoire précis, qui est simple, mais elle y a aussi placé un GPS que l’on appelle l’autorité intérieure. La Vie a tout mis en place pour que vous, en tant qu’âme, vous restiez à l’arrière du véhicule. Vous êtes là pour apprécier le voyage, pas pour être le pilote !

Suivant le type d’aura dans lequel vous êtes, vous vous rendez compte, lorsque vous respectez cette loi naturelle, que les choses se mettent à couler parfaitement. La vie devient beaucoup plus fluide. Il peut y avoir encore des obstacles, mais ils ne vous déstabilisent plus, ils ne vous font plus souffrir : ils ne sont plus que des étapes que vous êtes capable de gérer.

DOIT-ON FORCEMENT PASSER PAR UN ANALYSTE, POUR COMPRENDRE NOTRE DESIGN ?

Cela dépend du niveau de compréhension que vous recherchez. Vous n’avez pas forcément  besoin d’un analyste. Vous pouvez aller sur designhumain.eu, vous y trouverez une explication de tous les composants de votre champ énergétique. Sur l’onglet designhumain.eu/pro, une cartographie sur laquelle vous pouvez cliquer, va même vous permettre d’accéder à tout un tas d’informations.
Si vous êtes autodidacte, vous n’avez donc pas besoin de recourir à un analyste. A l’aide de votre carte imprimée, vous allez pouvoir décoder ce que telle porte, tel potentiel, tel centre activé veulent dire.

designhumain.eu/pro
En vous promenant sur la carte, à l’adresse http://designhumain.eu/pro, vous allez accéder à tout un tas d’informations du schéma corporel

L’intérêt de recourir à un analyste, c’est qu’il a appris à faire la synthèse de tous ces paramètres (et il y en a énormément !). Je ne peux que vous recommander de vous faire faire une analyse. Le design humain est un outil qui, in fine, va nous aider à nous libérer de tous les conditionnements dans lesquels nous avons grandi. Nous savons que ce déconditionnement cellulaire est long. Chaque seconde, notre corps fabrique de nouvelles cellules, et il faut 7 ans pour que l’ensemble des cellules d’un individu soit remplacé. Mais dès lors que vous avez fait votre analyse et que vous réalisez votre comportement en mettant des mots précis, cela aide votre esprit à lâcher prise.

PAR QUOI DEVRAIT COMMENCER UNE PERSONNE QUI SOUHAITERAIT S’INTÉRESSER A SON PROPRE DESIGN ? VERS QUELLE(S) ANALYSE(S) SE DIRIGER EN PRIORITÉ ?

Je conseille les trois analyses primordiales (Soi, Non-Soi et Croix d’incarnation) car elles donnent l’assise pour un travail en profondeur sur soi.

L’analyse du soi va donner les clés du fonctionnement correct du véhicule, c’est-à-dire décrire le type, donner la stratégie comportementale qui va avec, les GPS intégrés (la guidance intérieure), décrire les principaux potentiels, présenter les profils de caractère.
A partir de cette première analyse, si la personne applique ses stratégies comportementales, si elle écoute ses guides intérieurs, alors elle n’a plus besoin du design, car sa vie va se réaligner automatiquement.

Dans le processus qui amène à comprendre, il est quasi inévitable que l’on doive prendre conscience des mécanismes du non-Soi, c’est-à-dire les fausses croyances, les mécanismes de protection que l’on a mis en place, parfois très tôt. Nous devons prendre conscience que ces fausses croyances, que l’on nous a inculqué lorsque nous étions enfant, opèrent en nous car, dès que nous les voyons, le lâcher-prise se fait et, ainsi, la possibilité de s’en libérer.

La troisième analyse que je recommande est la croix d’incarnation. C’est la mise en perspective, de manière à comprendre POURQUOI la vie m’a donné ces potentiels-là, pourquoi elle a fait ce véhicule comme cela, bref quelle est l’intention de la Vie par rapport à ce véhicule, quelle est sa destinée ?

Vous devez réaliser que vous n’êtes PAS le véhicule. Notre problème est que, comme notre esprit ne comprend pas les mécanismes, il ne comprend pas ce véhicule. Alors il s’affole, parce qu’il y a des dangers, de la souffrance et donc il prend le volant. C’est, de plus, ce que l’on lui inculque : il doit piloter.
Ces trois analyses seraient les premiers pas pour un travail de déconditionnement sérieux et approfondi.

J’espère que cet entretien vous aura intéressées. Si vous avez des questions à propos du design humain, si vous souhaitez davantage de renseignements sur les analyses possibles, mettez tout cela en commentaire… et n’hésitez pas à aller lire le témoignage de ma propre expérience avec le design humain : « j’ai testé le design humain« . Et un grand MERCI à Jacques Chapoutot pour le temps qu’il m’a consacré.

Le site web de Jacques : http://designhumain.eu

15 pensées sur “Entretien avec Jacques Chapoutot, analyste en design humain

  • 15 avril 2016 à 17 h 19 min
    Permalink

    Je crois que je n’ai pas tout compris, mais je reste facinée devant les informations auxquelles on peut avoir accès ! Je suis impatiente de lire ton bilan car j’étais justement intéressée pour faire faire mon thème astrologique.
    (je ne sais pas c’est chez moi, mais tout ce qui est dans ta colonne à droite a été déplacé sous la zone pour poster un commentaire !)

    Répondre
  • 15 avril 2016 à 17 h 24 min
    Permalink

    Coucou Cynthia

    Je te l’accorde, c’est un peu complexe à première vue lol
    Je viens justement de mettre à jour l’article pour mettre le lien vers mon bilan, posté à l’instant. Tu me diras si les choses te paraissent plus claires ! Et sinon, n’hésite pas à poser tes questions : je ne suis pas devenue une experte en Design Humain, mais Jacques Chapoutot se fera sûrement un plaisir de répondre à tes interrogations 😉

    Répondre
  • 15 avril 2016 à 18 h 39 min
    Permalink

    Hé ba voilà, j’ai envie de le faire maintenant… Merci hein ^^

    Répondre
  • 15 avril 2016 à 18 h 49 min
    Permalink

    Hihihi LFQR lol Mais c’est le but, c’est le but, de vous donner envie 😉

    Non sérieusement, je ne sais pas si tu as déjà lu mon bilan http://beaute-bonheur-sante.com/connaissance-de-soi-jai-teste-le-design-humain/ (oui je sais, pfffff c’est long, pas réussi à faire plus court !) mais c’est vrai que c’est un outil bluffant ! Ça m’a encore plus donné conscience du fait qu’on prépare tout, avant de s’incarner et qu’on a vraiment tout en nous pour réussir ce pour quoi on est là.
    Vraiment hâte de savoir quel type tu es… M’étonnerait pas que tu sois un Générateur ! Va voir sur l’autre article et dis-moi viiiiiite !

    Répondre
    • 15 avril 2016 à 23 h 54 min
      Permalink

      J’ai tout lu mais mon cerveau n’a pas imprimé ^^
      Je vais relire les deux articles dans le week-end. J’ai quand même fait mon type, le truc avec plein de chiffres mais j’ai rien capté. Là je suis plus ‘alaramasse » que générateur :p

    • 16 avril 2016 à 10 h 01 min
      Permalink

      Ne t’occupe pas des chiffres. Dans un premier temps, regarde juste ce qu’il y a au-dessus du schéma. Sous ta date de naissance, tu as TYPE : Générateur, Manifesteur, Projecteur ou Réflecteur.
      Et à droite de TYPE, tu as aussi PROFILE : avec ces deux chiffres séparés par un /, tu peux aller voir à quoi ça correspond, ici : http://designhumain.eu/sdh/profils/

    • 16 avril 2016 à 21 h 18 min
      Permalink

      Purée de pois chiches, heureusement que tu es là pour me prendre par la main ^^
      Alors dans type y’a marqué :Manifesting Generator (je suis un sous-type de générateur d’après ce que j’ai compris, la marque repère quoi :p)
      Et en profil je suis : martyr/hérétique. Les termes sont peu réjouissants mais à la lecture ça me parle (en fait pour le profil martyr ça parle d’un caractère anarchiste, et même si je n’en suis pas à vouloir casser la société, c’est un truc qui grandit de pus en plus en moi ces dernières années, c’est marrant ^^), l’aspect hérétique me parle un peu moins même si certaines choses sont plutôt compatibles avec qui je suis.

      Bon par contre j’espère que comme definition j’ai single, ça veut pas dire qu eje vais finir vieille fille avec mes chats. Surtout quand je vois que dans theme j’ai frustration…

      Au final j’ai envie d’une analyse plus poussée parce que plus je lis plus ça me parle…

      Merci Nath ^^

    • 16 avril 2016 à 21 h 38 min
      Permalink

      Bon par contre j’espère que comme definition j’ai single, ça veut pas dire qu eje vais finir vieille fille avec mes chats.

      Tu m’fais rire mdr
      La définition, moi elle est double, mais je ne sais pas à quoi ça correspond.

      Pour la frustration, c’est en fait juste ce qui t’arrive quand tu ne respectes pas la stratégie comportemental des Générateurs-Manifesteurs, qui est d’attendre la réponse de ton énergie sacrale puis de manifester.

      Au final j’ai envie d’une analyse plus poussée parce que plus je lis plus ça me parle…

      C’est clair que c’est vraiment puissant, je trouve ! D’ailleurs, je vais mettre à jour mon bilan, demain, pour le compléter. J’avais peur qu’il soit trop long alors je me suis un peu bridée, mais je veux rajouter une prise de conscience !!

      Bon ben y’a plus qu’à 😉

    • 22 mai 2016 à 3 h 35 min
      Permalink

      LFQR : Moi aussi je suis définition simple ( single ) , alors contrairement à ton espérance je crains que………mais ce n’est pas une fatalité : ma mère est définition single et elle s’est bien mariée avec mon père ! 🙂
      à mon humble avis ( car je ne suis pas encore analyste donc je peux me tromper ) ça veut juste dire qu’on peut être heureux(se) tout(e) seul(e) et être efficace tout(e) seul(e) dans le traitement des informations que l’on reçoit.
      Contacter un analyste est conseillé ( je suis projecteur donc je conseille, je guide….) pour confirmer tout ça. Bye.

    • 23 mai 2016 à 13 h 15 min
      Permalink

      Coucou Raoni

      Oh non, je ne crois pas que les définitions aient un rapport avec le fait d’être seul ou accompagné dans la vie… Parce que sinon, que dire de ceux qui n’ont aucune définition ? hihi 😉

      Allez, plus sérieusement, je me suis un peu renseignée là-dessus, depuis, et en fait, il existe 5 définitions.
      Celui qui n’a aucune définition est quelqu’un qui n’a aucun centre défini.
      Définition simple (single) signifie que tous les canaux et centres sont reliés les uns avec les autres.
      Définition double (c’est mon cas) signifie qu’il y a deux parties distinctes, dans lesquelles l’énergie circule mais qui ne sont pas reliées entre elles.
      Définition triple signifie que le design a trois zones séparées non reliées entre elles.
      Et la définition quadruple signifie… quatre zones distinctes non reliées entre elles.

      C’est ce qu’on peut voir dans mon design ici : http://beaute-bonheur-sante.com/wp-content/uploads/2016/03/designhumain-1-e1457799319654.png

      J’ai une partie haute avec le centre de l’ajna et le centre de la gorge définis, et ils sont tous les deux reliés par le canal 43-23.
      J’ai une partie basse avec le centre sacral, le centre splénique, le centre du plexus solaire, le centre de la racine : l’énergie circule entre eux par les canaux définis 57-34, 3-60, 9-52 et19-49.
      Mais rien ne relie cette partie du bas et la partie du haut. Mon design est donc en deux parties, donc définition double.

      A très bientôt, tiens-nous au courant de ton avancée dans ta formation, si tu le veux bien 😉

    • 23 mai 2016 à 16 h 59 min
      Permalink

      Coucou tout le monde,
      oui je comprends Nathalie, je plaisantai un peu avec LFQR qui n’était pas très sérieuse non plus lol 😉 Il n’y a pas de divination ou de voyance dans le système design humain, elle pourra rencontrer un compagnon idéal 🙂
      je suis d’accord avec tout ce que tu as écrit Nathalie, c’est bien ce que j’ai appris.
      je recommande le livre du design humain aux Editions Ariane, il est pas mal du tout comme tu l’as certainement remarqué chère Nathalie.
      Je vous tiendrai au courant de mon évolution dans la formation, je compte aller jusqu’au bout. 😉

    • 23 mai 2016 à 17 h 57 min
      Permalink

      Hihi désolée lol, j’avoue que j’ai relu le message et je n’étais pas sûre que tu plaisantais… même si ça me paraissait gros quand même lol
      Mais bon, au moins, ça m’a permis de revenir sur les définitions, alors que je ne savais pas ce que ça voulait dire quand j’ai écrit cet article 😉

      je recommande le livre du design humain aux Editions Ariane, il est pas mal du tout comme tu l’as certainement remarqué chère Nathalie.

      OUI j’ai ce livre aussi, que je n’ai pas encore lu en entier, il est en effet très bien, même s’il ne peut pas remplacer une analyse.

      Par contre (il y a aussi sûrement une bonne raison à tout ça), il n’y a aucune info sur les différentes croix d’incarnation, c’est un peu frustrant.

      A bientôt Raoni !

  • 16 avril 2016 à 8 h 14 min
    Permalink

    D’accord avec LFQR, une seule lecture n’est pas suffisante pour s’ouvrir à cette technique (nouvelle ?!). J’aurais dû commencer par cet article-là avant de lire ton bilan perso. C’est en tout cas très intéressant. Merci pour les liens également qui vont me permettre de tenter de décoder un peu ce schéma de chiffres et de couleurs.

    Répondre
  • 16 avril 2016 à 9 h 55 min
    Permalink

    Coucou

    C’est clair que, quand on veut comprendre, c’est assez complexe… surtout si, avant ça, on n’avait pas non plus la connaissance de l’astrologie, des chakras, du I’Ching etc., vu que le Design Humain est en fait une synthèse de tout ça.
    Moi, à chaque fois que je croyais maîtriser mon sujet pour écrire mon article, je me rendais compte finalement que je n’étais pas si sûre d’avoir compris. Et encore, je ne parle de comprendre que ce qui ME concernait, par rapport à mon type et ma propre analyse lol Ne me demande même pas de te parler du Projecteur ou du Réflecteur !

    Mais, comme je te le disais sur Facebook, heureusement, pour profiter du Design Humain, il n’y a pas besoin de comprendre comment tout fonctionne et ce que veulent dire dire tous les chiffres, tous les canaux : les analystes sont justement là pour ça, pour nous faire la synthèse des éléments de notre design et on n’a alors juste qu’à avoir la compréhension de ce que nous sommes, comment nous fonctionnons etc.

    Pour ma part, il fallait bien que j’approfondisse si je voulais vous faire un article qui aille un peu plus loin que « j’ai testé le design humain, c’était vraiment bien, merci, au-revoir » 😉 (et en plus, je suis du profil investigateur et l’investigateur a besoin de tout comprendre parfaitement avant de parler de quelque chose lol)

    Mais sinon, je pense que tout ce qu’il vous faut comprendre c’est :

    1- qu’en fonction de notre destinée, notre champ énergétique est câblé d’une manière spécifique pour, qu’une fois sur Terre, la personne que nous sommes dispose de tous les dons et de toutes les possibilités d’apprentissage, nécessaires à la mission qu’on a à remplir

    2- que la vie nous a créé un véhicule énergétique parfait, avec un mode d’emploi précis pour que rien ne soit laissé au hasard

    3- que quand on suit correctement ce mode d’emploi, la vie est merveilleuse !

    Et, ensuite, si on ne veut pas s’embrouiller ou passer des mois à tout intégrer, et si on n’a pas l’ambition de devenir soi-même analyste, le plus facile est de faire faire son analyse du Soi par un professionnel comme Jacques Chapoutot, et de se laisser imprégner par l’analyse sans avoir à comprendre pourquoi là c’est en rouge, pourquoi ce chiffre est dans un rond bleu et comment ci et pourquoi ça 😉

    Répondre
  • 30 juillet 2017 à 9 h 47 min
    Permalink

    Bonjour Nathale,

    je me pose une question par rapport au Design Humain. Je me demande si les enfants qui sont nés dans le même hopital, le même jour et à la même heure que moi ont le même Design que moi ?
    En tout cas dans la charte du Design Humain (dans les informations demandées) rien ne permet de nous différencier.

    As tu des informations complémentaire qui pourrait répondre à mes interrogations ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *