[DOSSIER] Les secrets de votre incarnation

Qui suis-je ? Pourquoi suis-je née ? Le destin existe-t-il ? Que suis-je censée faire de ma vie ?… Qui ne s’est pas posé ces questions, à un moment ou à un autre de son existence ? Nous avons chacun nos croyances, transmises par nos proches depuis notre plus tendre enfance ou bien façonnées au fil des années. C’est, en effet, parfois la Vie elle-même, au travers des événements auxquels nous avons à faire face, qui nous pousse à nous ouvrir à notre spiritualité et nous fait réaliser que nous sommes bien plus que ce que nous avions cru jusque là. Si vous vous retrouviez dans cette quête, voici, alors, ce que vous pourriez bien découvrir sur vous-même…

Lorsque nous sommes amenés à parler de nous, de qui nous sommes, nous avons tendance à nous rapporter à notre être physique : notre corps, notre personnalité, notre métier, nos qualités et défauts, nos rêves, nos passions, notre environnement, notre patronyme, notre nationalité peut-être.
Pourtant, se définir ainsi, à partir de la personne physique que nous sommes (en tant que Nathalie, Audrey, Virginie, Samira ou Monique) nous fait forcément passer à coté du plus important. Cela serait comme penser qu’un iceberg n’est constitué que de sa (pourtant si petite) partie émergée, alors que le plus gros de sa masse se trouve sous l’eau !
Comme vous le verrez dans A la découverte de votre multidimensionnalité page 10 , vous êtes bien plus qu’un corps physique. En effet, vous êtes aussi, et avant tout, un être énergétique, une âme.

 

QU’EST-CE QUE L’ÂME ?

Revenons un instant aux bases de la vie, que nous avons balayées dans le premier numéro de Belle, Heureuse et en pleine Santé (voir Êtes-vous sur la bonne fréquence ?). Dans l’univers, absolument tout est composé d’énergie et l’être humain n’y fait pas exception : nous sommes, avant toute chose, une étincelle d’énergie issue du Grand Tout, que l’on pourrait appeler Dieu. Malheureusement, ce terme a, pour nombre d’entre nous, une connotation beaucoup trop religieuse à laquelle nous n’adhérons pas parce que nous ne sommes pas « croyants ». Le terme Dieu a souvent un sens déformé, désignant un Créateur tout puissant qui nous surveille et punit nos erreurs. Or, nous ne parlons ici nullement de religion, mais bel et bien de spiritualité. Ce Grand Tout, nous l’appellerons alors plutôt La Source et le définirons comme un haut-lieu énergétique où règnent l’unité, l’amour et la joie.

Vous êtes une étincelle divine incarnée dans un corps physique. Tout le défi de votre vie est de vous en souvenir !

Tout comme chaque goutte d’eau de mer ne peut exister sans son tout qu’est l’océan, en tant qu’âmes, nous ne pouvons nous dissocier de la Source à laquelle nous appartenons. Nous faisons partie d’elle et elle est entièrement en nous. Chaque âme est unique mais n’existe que parce qu’elle appartient au Tout.
Notre âme a donc été créée il y a plusieurs millions d’années, alors que tout se mettait en place pour le grand cycle de la Vie.

C’est ainsi : nous sommes donc des êtres divins. Pourtant, pour avoir la conscience de notre nature, de notre appartenance à la Source, il faut avoir expérimenté l’inverse, tout comme il faut connaître l’obscurité pour comprendre la lumière ou comme il faut avoir expérimenté le mal pour réaliser ce qu’est le bien. Pour qu’une âme prenne conscience de la nature divine qui est la sienne, pouvoir expérimenter son individualité, donc la séparation d’avec la Source, se révèle alors être une aide formidable dans son apprentissage.

 

LA TERRE, UNE ÉCOLE D’ÉVOLUTION POUR LES ÂMES

Si vous vous étiez déjà demandé quel était le sens de la vie, pourquoi nous naissons, pourquoi nous mourons, voici quelques éléments de réponse…

La planète Terre permet l’expérimentation du monde de la matière et de la dualité.
Rappelez-vous, tout ceci n’est qu’une histoire de vibrations plus ou moins élevées. Dans le haut-lieu énergétique d’où vient notre âme, la matière n’existe pas. Le bien et le mal n’existent pas non plus, puisqu’il ne s’agit que de la même énergie mais avec des taux vibratoires différents. Or, à la Source, il n’y a que de l’énergie pure de fréquence élevée.
En venant nous incarner dans un corps physique, dans un monde de matière où existe la dualité (les contrastes, la séparation), nous avons alors la possibilité de prendre conscience de tout ce que nous sommes au niveau divin. Grâce à cette prise de conscience, nous pourrons accéder à des plans vibratoires supérieurs et, finalement, retourner à la Source pour participer pleinement à la Vie. Toutes les âmes agrandissant leur conscience individuelle, cela permet alors d’agrandir la conscience collective.

 

LE VOILE DE L’OUBLI : UNE CONTRAINTE SUPPLÉMENTAIRE

Mais pour que cette expérience sur Terre nous permette véritablement d’évoluer, nous sommes soumis à une difficulté supplémentaire : lorsque nous nous incarnons, non seulement nous devons subir la densité de la matière et la baisse de notre fréquence vibratoire mais nous oublions complètement que nous sommes une particule divine et pourquoi nous sommes là.
En effet, à partir du moment où nous décidons qu’il est temps de venir nous incarner sur Terre, nous traversons différents plans vibratoires, comme des étapes à passer pour intégrer le monde dense de la matière. C’est d’ailleurs au passage de ces différents plans vibratoires que se construisent les corps subtils dont nous avons besoin en tant qu’être humain (voir le dossier A la découverte de votre multidimensionnalité). Plus nous descendons dans la matière, plus nous oublions nos origines.
Une fois nés, tout notre travail va consister à nous souvenir de qui nous sommes et de ce que nous sommes venus faire sur Terre.

Notre but sur la terre est donc d’évoluer d’un être mortel, limité par l’ego, vers un être divin immortel et illimité.

En effet, la planète Terre est le seul endroit énergétique de l’univers où il nous est possible de faire l’expérience de nos créations dans la matière, et d’obtenir des réactions immédiates de nos choix, ce qui nous permet par conséquent de savoir si nous sommes sur le bon chemin et d’évoluer rapidement.

 

LA PRÉPARATION DE L’INCARNATION

Une incarnation ne se fait pas au hasard mais fait, au contraire, l’objet de toute une préparation en amont et très longtemps à l’avance. Ainsi chaque âme, assistée de guides, établit son plan d’incarnation, en quelque sorte. Il est important de comprendre que chaque incarnation résulte d’un choix de l’âme. Autrement dit, nous avons TOUS choisi d’être là, dans cette vie, dans cette famille, à cette époque et dans ces conditions précises… même si nous ne nous en souvenons pas et même si nous trouvons parfois la vie si difficile que nous avons bien du mal à imaginer que nous ayons pu vouloir être là de notre plein gré !

Comme nous l’avons vu, le principal but de l’incarnation est de retrouver la conscience de notre divinité et de permettre à notre âme d’évoluer et, pour ce faire, plusieurs vies et plusieurs morts nous seront nécessaires.

Mais, à côté de cela, nous nous fixons également quelques objectifs bien spécifiques d’apprentissage, au cours de chaque vie terrestre.
Nous déterminons donc à l’avance les grands carrefours majeurs de notre vie à venir, les événements qui arriveront devant nous pour nous permettre de nous souvenir de notre mission et d’assimiler telle ou telle leçon. Puis nous décidons des caractéristiques physiques et des traits de caractère dont nous aurons besoin.
Et, finalement, c’est également l’âme qui choisit le milieu dans lequel elle évoluera au cours de cette vie, afin de disposer de tout ce dont elle aura besoin pour atteindre ses objectifs.

Ainsi, quand Maxime Leforestier chantait « on ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas non plus les trottoirs de Manille, de Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher. Être né quelque part, pour celui qui est né, c’est toujours un hasard« , il n’y a, en réalité, rien de plus faux !
C’est bel et bien parce que NOUS, en tant qu’âme, pensions que cet environnement serait parfait pour nous permettre d’apprendre et d’évoluer, que nous avons soigneusement choisi nos parents, notre lieu géographique de naissance et de vie, le milieu économique, social, politique dans lequel nous allions évoluer etc.
Quels que soient les reproches que nous puissions adresser à nos parents au cours de notre vie, il s’avère que nous ne pouvons les blâmer puisque nous les avons choisis, et peut-être même PRÉCISÉMENT pour ces aspects a priori négatifs que nous leur reprochons. Si, d’un point de vue humain, ils peuvent parfois paraître ne pas être des parents idéaux, du point de vue de l’âme, ils sont les meilleurs parents qui puissent exister ! Et il en est de même de toutes les personnes amenées à avoir un rôle important dans notre vie.

 

KARMA, DESTINÉE ET LIBRE-ARBITRE

Vous avez certainement déjà entendu parler de karma. Certains le présentent comme une punition inéluctable venant sanctionner des fautes et mauvaises actions commises lors de précédentes incarnations. Ce n’est pas tout à fait exact. Rien ni personne n’a l’intention de vous punir dans cette vie pour expier vos pêchés du passé… si ce n’est VOUS-MÊME !
En effet, votre âme culpabilisant de certaines actions, erreurs ou échecs (ou du moins ce qu’elle considère comme tels), décide de revenir en incarnation pour réparer ses erreurs et nettoyer son karma, c’est-à-dire tout ce qu’elle a engrammé au niveau cellulaire.
Ainsi, si le karma se présente souvent dans notre vie sous la forme de situations difficiles et récurrentes auxquelles nous pensons ne pouvoir échapper, il n’est en réalité absolument pas une fatalité !

foetus univers
Avant même votre naissance, vous décidez de ce que vous souhaitez venir expérimenter sur Terre.

Car le karma, c’est finalement ce que nous sommes venus travailler dans cette vie. Il représente les leçons de vie à apprendre, les épreuves à surmonter au cours de notre existence. Une fois les leçons apprises, les situations qui étaient destinées à nous faire comprendre et apprendre (parfois douloureusement, certes), ces leçons, n’ont plus aucune raison d’exister dans notre vie.

Nous l’avons vu, une fois nés, il ne nous reste en général aucun souvenir de tout ce que nous avions passé tant de temps à préparer, choisir, décider pour notre future incarnation.
C’est pourquoi, en fonction des leçons que nous avons souhaité apprendre, nous avons défini des situations, des événements que la Vie mettrait sur notre chemin pour nous permettre d’expérimenter, de comprendre quelque chose, d’acquérir une compréhension différente de la vie… Ainsi nous pourrions, tout en ayant oublié nos missions, être mis sur le bon chemin.

Mais alors, si tant de choses ont été prévues à l’avance, s’il n’y a pas de surprises, en quoi la vie sur Terre va-t-elle vraiment nous permettre d’évoluer ?

En théorie, tout paraît donc simple. Oui mais c’est sans compter sur le libre-arbitre dont nous disposons toujours en tant qu’être humain incarné !
C’est-à-dire que, devant une situation pourtant prévue pour nous faire intégrer une leçon ou prendre une direction, nous avons, en tant qu’être humain, la totale liberté de choisir un autre chemin, de choisir la façon dont nous allons réagir à cette situation, de choisir la réponse que nous allons y donner… Et ce ne sera peut-être pas du tout ce qui avait été initialement prévu dans notre plan de vie.

Ainsi, si certains grands événements sont écrits à l’avance, comme la naissance, le mariage, les maladies importantes, la mort, il est malgré tout impossible pour autant de prédire un avenir certain à une personne, puisque cet avenir dépendra toujours des différents choix qu’elle fera au cours des différentes étapes de sa vie. A chaque instant, vous êtes susceptible de modifier le cours de votre vie dans un sens ou dans l’autre.
Certains de ces choix feront peut-être dévier un peu votre chemin, mais d’autres opportunités se présenteront pour toujours vous donner l’occasion d’acquérir la qualité que vous étiez venue acquérir, d’apprendre la leçon dont vous aviez souhaitez faire l’expérience, de rencontrer les personnes avec lesquelles vous aviez prévu de faire un bout de chemin etc.
D’où l’importance de prendre conscience le plus tôt possible de qui l’on est (voir Et s’il était temps de vous (r)éveiller ?).

 

POUR ALLER PLUS LOIN

livre la preuve du paradis

« La preuve du paradis » – Dr Eben Alexander

Y-a-t-il une vie après la mort ? Ou plus exactement, est-ce que le Paradis existe ? Eben Alexander, neurochirurgien à l’esprit rationnel, nous en donne la preuve, après avoir vécu une NDE (expérience de mort imminente). Cet homme de 52 ans nous invite à partager son voyage dans une autre dimension, là où il a rencontré des êtres de lumière, très différents de tout ce que l’on peut connaître sur notre planète…

 

 

 

 

livre Nosso lar

« Nosso Lar » – Francisco Cândido Xavier

Nosso Lar est une Colonie Spirituelle que nous presente André Luiz. Tout au long d’un récit vibrant, l’auteur nous révèle un monde palpitant, plein de vie et d’activité, organisé de manière exemplaire, ou les Esprits désincarnés passent par des périodes de récupération et d’éducation spirituelle supervisées par des Esprits Supérieurs. Nosso Lar nous permet d’avoir une vision du Monde Spirituel qui nous attend quand nous abandonnerons notre corps de chair par la mort physique.

 

 

 

 

livre un autre corps pour mon âme

 

 

« Un autre corps pour mon âme » Michael Newton

Où irons-nous après la mort ? Ce livre traite de l’existence des âmes qui attendent de se réincarner. 29 personnes interrogées alors qu’elles étaient en état d’hypnose livrent leurs témoignages sur ce qu’elles ont ressenti au moment de leur mort et sur les êtres qui sont venus à leur rencontre pour les accompagner dans l’autre monde. L’auteur veut nous aider à mieux saisir la nature immortelle de l’âme et à comprendre que les évènements qui forment la trame de notre existence ne sont pas le fruit du hasard.

 

 

 

 

 

livre la preuve par l'âme

 

« La preuve par l’âme » François de Witt

Elle vient d’ailleurs, elle est porteuse d’un beau projet, nous ne le réalisons pas toujours. Mais nous avons toujours une seconde chance, et une énième, car nous sommes immortels. Une conviction ? Non, une vérité confirmée par une enquête minutieuse.
Notre vie a un sens, notre passage sur terre a un sens. Ce livre le prouve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *